L’APOCALYPSE, c’est …

L’APOCALYPSE, c’est …

Semaine après semaine, voici ce qui se passe sous nos yeux. Pourtant, les politiques et les milieux économiques ne pensent que croissance et consommation.

MIEUX VAUT UNE DÉCROISSANCE VOULUE MAINTENANT QUE FORCÉE BIENTÔT !

23.3.19

Californie : En proie à la sécheresse et à une forte mortalité des arbres, liée notamment au changement climatique, l’Etat de l’ouest américain connaît depuis plusieurs années de violents incendies de forêt qui ravagent des dizaines de milliers d’hectares. Au total, rien qu’en 2017 et 2018, ces feux ont fait plus de 120 morts et provoqué quelque 20 milliards de dollars de dégâts. 20Min.ch

* * * * *

20.3.19

L’aéroport zurichois compte dépasser cette année son record de 2018, où il avait accueilli 31 millions de passagers. D’ici 20 ans, ce chiffre doit monter à 50 millions et 350’000 rotations d’avions. 20min.ch

* * * * *

20.3.19

Si dans les années 1980, il pleuvait en moyenne 350 mm par an dans le centre du Chili, en 2018, les précipitations ont été réduites de moitié et l’on estime que dans les années à venir, la quantité de pluie continuera à baisser en raison du réchauffement climatique. 20min.ch

* * * * *

18.3.19

Les défenseurs de l’environnement accusent l’archipel d’être l’un des plus grands pollueurs des mers en raison de l’usage généralisé de produits en plastique jetables.

Ce type de pollution, également prégnante dans d’autres pays du Sud-Est asiatique, est responsable de la mort régulière de baleines, tortues et autres espèces sauvages. 20min.ch

* * * * *

15.3.19

La capacité des océans à stocker le CO2 rend un fier service à l’humanité en freinant le changement climatique, écrit l’EPFZ. Cela a toutefois un prix: ils s’acidifient.

«Nos données montrent que l’acidification va par endroits jusqu’à 3000 mètres de profondeur», indique le Pr Gruber, cité dans le communiqué. Ce milieu acide dissout le calcaire des coquillages et des coraux et modifie la chimie des océans, ce qui peut également nuire à la respiration des poissons, par exemple. 20min.ch

* * * * *

15.3.19

New York va investir 500 millions de dollars pour protéger la pointe de Manhattan des risques d’inondations dues au changement climatique, a indiqué jeudi la municipalité. Cette zone avait été l’une des plus touchées lors du passage de l’ouragan Sandy en octobre 2012, qui a fait une quarantaine de morts à New York.

Une étude du groupement de développement économique de la ville de New York (NYCEDC), publiée jeudi, indique qu’en 2050, 37% des bâtiments seraient à risque d’être inondés. 20min.ch

* * * * *

13.3.19

«Nous voyons des forêts abattues, des espèces de plantes et d’animaux qui disparaissent. L’objectif de la Suisse est de résoudre ces problèmes et cela ne peut se faire qu’ensemble», a déclaré mercredi à Nairobi la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à l’agence Keystone-ATS. 20min.ch

Mais :

12.3.19

Les multinationales suisses ne devraient pas être soumises à des règles plus strictes en matière de droits humains et d’environnement. Le Conseil des Etats ne veut pas d’un contre-projet à l’initiative pour des entreprises responsables. 20min.ch

* * * * *

13.3.19

Un quart des morts prématurées et des maladies à travers le monde sont liées aux pollutions et aux atteintes à l’environnement causées par l’homme, a averti mercredi l’ONU dans un rapport. Ce document appelle «des actions urgentes et d’une ampleur sans précédent».

Les émissions responsables de la pollution de l’air, les produits chimiques contaminant l’eau potable et la destruction accélérée des écosystèmes nécessaires à la survie de milliards de personnes causent une sorte d’épidémie mondiale qui entrave aussi l’économie, selon le texte. 20min.ch

* * * * *

1.3.19

Les vols intérieurs en Suisse ont encore de beaux jours devant eux. Selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS), ce sont 713’033 passagers qui les ont utilisés en 2018. C’est surtout la ligne entre Genève et Zurich qui est la plus appréciée avec un peu plus de 620’000 passagers, explique le Tages-Anzeiger dans son édition du vendredi 1er mars 2019. 20min.ch

* * * * *

1.3.19

«De 2013 à 2016, le marché chinois des croisières a progressé de 70% par an, un chiffre impressionnant», ajoute l’expert. Et après la légère baisse enregistrée en 2017 en raison de la fermeture des routes vers la Corée du Sud, les perspectives de croissance sont colossales. Le marché chinois «a atteint en un peu moins de dix ans 2,5 millions de passagers» mais «les voyageurs chinois à l’étranger sont plus de 140 millions», souligne M. Zanetti.

«La croisière représente seulement 2% de ceux partant en vacances à l’étranger: ceci laisse clairement voir les potentialités de ce marché qui pourra devenir dans le futur le premier au monde», pronostique le dirigeant. 20min.ch

 

Page créée le 23 mars 2019