Lausanne La Sallaz, le 20 septembre 2009

Cher Joseph – Benoît,

Ce dimanche 13 septembre, j’écrivais ceci à Bonne Nouvelle:

Samedi, après quelques heures de présence (en ville), une jeune me cause. Elle parle, elle parle, me saoule. Je ne vois pas où elle veut en venir. Heureusement que je ne l’ai pas chassée. Ce n’est que vers la fin que j’ai vu que c’était un ange. Cette lumière rayonnante. C’est toujours très impressionnant.

Elle me parlait de l’arbre des métiers. J’en avais jamais entendu parler.

La Genèse nous parle de l’arbre de vie et de celui du bien et du mal.

Maintenant je vois ce que cela donne, un jardin où je peux bien me situer :

  • Arbre de la vie mortel ici, mais immortel
  • Arbre du bien et du mal j’ai jugé
  • Arbre des métiers 1 celui de l’humanité
  • Arbre des métiers 2 celui de ma famille
  • Arbre de l’évolution depuis l’origine de la vie
  • Arbre des grands singes qui sépare les singes de nous
  • Arbre de l’homme moderne définissable avec les marqueurs génétiques
  • Arbre des religions depuis Abraham
  • Arbres généalogiques Martin, Greber, Couchepin, Peretti

Si j’ai déjà Le Royaume, avec tous ces arbres je suis de retour à Eden.

Salutations fraternelles, Michel

E = M C2           Église = Michel Christ II

EDEN