Bonjour et bienvenue !

  

De mai 2008 à mai 2016 j'ai manifesté les samedis au marché de Lausanne avec des panneaux.
Rien dans les médias, j'aurais dû avoir des petites tresses, cela excite les journalistes.
Toutes ces années je portais un gilet jaune … précurseur !

Je demandais le Commerce équitable, l'Economie Sociale et Solidaire, la Décroissance, ...

Maintenant c'est trop tard.

 

Voyez les cercles infernaux suivants :

  • Une surface blanche reflète les rayons du soleil, une sombre les capte (albédo). La glace qui fond libère du sol ou de l'eau, surfaces foncées, qui se réchauffent plus, faisant fondre plus, d'autres surfaces sombres se réchauffent, faisant encore fondre plus ...

  • Quand le pergélisol (sol glacé en permanence) fond, cela libère du méthane, vingt fois plus puissant gaz à effet de serre que le CO2, encore plus de réchauffement, encore plus de fonte de pergélisol, encore plus de méthane libéré, encore plus de réchauffement ...

  • Le réchauffement climatique apporte des sécheresses, qui provoquent des incendies, Suède, Portugal, Californie, Australie, donc encore augmentation de production de CO2, provoquant du réchauffement, des sécheresses, des incendies, du CO2, ...

  • Plus un cercle infernal découlant des trois précédents : Les incendies en région arctique / Sibérie où les suies vont se déposer sur les glaces polaires. Les fumées d'Australie vont se déposer sur des glaciers néo-zélandais.

  • L'Antarctique a perdu en 6 ans autant de glace que l'Arctique en 40 ans. Sa manière de fondre semble former un cercle infernal.

  • Les océans qui se réchauffent et s'acidifient vont moins capter de CO2, à suivre ...

Au début du mois de juillet 2021, quand il y avait 50 degrés à l’ouest du Canada et une série de précipitations en Suisse, au 19.30 de la RTS une scientifique a dit que nous étions entrés dans une nouvelle ère climatique …

Je propose de nommer cette nouvelle ère ‘l’Ère de la Révélation’.

En hommage à tous ceux qui m'ont dit et répété que Apocalypse signifie pas ‘catastrophe’ mais ‘révélation’.

Article de 20minutes :

Les «signes vitaux» de la planète s’affaiblissent sous les coups de l’économie mondiale, ont mis en garde mercredi des scientifiques de premier plan, s’inquiétant de l’imminence possible de certains «points de rupture» climatiques.

Des chercheurs, qui font partie d’un groupe de plus de 14’000 scientifiques ayant plaidé pour la déclaration d’une urgence climatique mondiale, estiment que les gouvernements ont de manière systématique échoué à s’attaquer aux causes du changement climatique: «la surexploitation de la Terre». Depuis une évaluation précédente en 2019, ils soulignent la «hausse sans précédent» des catastrophes climatiques, des inondations aux canicules, en passant par les cyclones et les incendies.

Sur les 31 «signes vitaux» de la planète, qui incluent les émissions de gaz à effet de serre, l’épaisseur des glaciers ou la déforestation, 18 atteignent des records, selon leur texte publié dans la revue <<BioScience>>

Étude - Les «signes vitaux» de la Terre s’affaiblissent - 20 minutes

 
Archange Michel

E = M C2              Église = Michel Christ II     
Nous devons suivre Jésus-Christ et je suis Jésus-Christ !


La Torah è Daniel 12:1 èMichel

La Bible è Apocalypse 12:7 èMichel

Le Coran è Al-Baqara 2:98 èMichel

CONTACT : apocalypse12.7michel@outlook.com 

 

Après la FLOP 26 à Glasgow, nous ne pouvons attendre les versions 27 et 28 pour entendre qu'on discutera à la 29. A longueur d’année ces dirigeants ne recherchent que la croissance, la consommation …

Vous vous souvenez de la COP 21, l’Accord de Paris ?

Grand titre le vendredi 29 octobre : La croissance française reprend «au-delà des espérances»

Cette croissance nous mène droit dans le mur. Certains disent qu'il nous reste 10 ans,

20 ans, pour changer. En réalité c'est déjà trop tard pour éviter la catastrophe finale.

Nous pouvons juste essayer de la retarder ...

Depuis 1990 je suis rejeté, grave erreur. Je demande le commerce équitable, l'Economie Sociale et Solidaire (ESS), la Décroissance. Il ne peut pas y avoir de voiture 'écologique', la voiture électrique pollue aussi ( production, énergie, pneus, batteries, élimination).

Ci-dessous des extraits d'articles glanés (dans 20Minutes, Merci !) ces derniers mois.
Les problèmes sont souvent plus importants et plus précoces que pensés.
 
Et toutes les régions sont touchées.

 GROENLAND

22.12 Températures de 20 à 30 degrés supérieures au Groenland Ces derniers jours, l’immense territoire arctique a enregistré des températures bien plus élevées qu’habituellement.

OCEAN INDIEN

6.12 L’augmentation de la température de l’eau et la surpêche menacent les récifs coralliens de l’ouest de l’océan Indien, qui pourraient s’effondrer dans les 50 prochaines années

OCEAN ARCTIQUE

30.11 «Les changements vont être plus importants et bien plus précoces que ce qui était estimé précédemment, ce qui aura des impacts majeurs sur la vie dans la région»

MAROC

15.11 «C’est la première fois de son histoire que la Moulouya ne se déverse plus dans la mer». L’assèchement d’un des plus longs fleuves du Maroc, qui se jetait dans la Méditerranée, menace les terres agricoles et la biodiversité. Pire encore, l’eau de mer remonte «sur 15 kilomètres» dans le lit de la Moulouya, poussant les riverains à abandonner l’exploitation de leurs terres à cause d’un excès de salinité.

IRAK

14.11 Au plan mondial, avec le changement climatique, l’intensité et la fréquence des épisodes de sécheresse – qui menacent notamment la sécurité alimentaire des populations – risquent encore d’augmenter même si les nations parviennent à limiter la hausse des températures à +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. L’Irak fait face à «la pire sécheresse de son ère moderne» 

TUVALU

9.11 «Le changement climatique et la montée du niveau de la mer sont mortels, ils sont une menace existentielle pour Tuvalu et les États composés d’atolls»

PERMAFROST ARCTIQUE

D’ici 2100, si les émissions de CO2 ne sont pas réduites, le permafrost pourrait avoir «considérablement» fondu, ont prévenu les scientifiques du Giec. La température annuelle moyenne dans l’Arctique a augmenté de 3,1 degrés C depuis un demi-siècle, contre 1°C sur la planète dans son ensemble, a prévenu en mai le Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique (Amap). Le permafrost pourrait-il atteindre un «point de basculement» climatique, ce seuil critique au-delà duquel la libération de CO2 et de méthane est inéluctable et le changement de l’écosystème irréversible, selon la définition du Giec, avec le risque de perturber l’ensemble du système planétaire?

COP 26

3.11 En tout, il a fallu quelque 400 jets privés pour transporter les participantes et participants à la COP26, comme le patron d'Amazon, Jeff Bezos, qui s'est rendu à Glasgow dans un avion privé pour s'alerter de la catastrophe climatique en compagnie d'un prince Charles lui aussi venu en avion spécialement affrété.

Selon les médias locaux, le sommet de la COP26 a même attiré tant de jets privés qu'il y aurait eu un embouteillage et les appareils se seraient vus contraints de retarder leur atterrissage en tournoyant au-dessus de Glasgow.

MADAGASCAR

2.11 La sécheresse qui frappe l’île et les pénuries qui en découlent sont la conséquence de l’action humaine, explique l’ONU. Il s’agit de «la seule famine liée au changement climatique sur Terre».

GROENLAND

1.11 La calotte glaciaire du Groenland a fondu de quelque 3500 milliards de tonnes en dix ans, faisant monter d’un centimètre le niveau des océans et aggravant les risques d’inondations à travers le monde,  «Les estimations modélisées suggèrent que la calotte groenlandaise contribuera d’ici 2100 à faire monter les océans d’entre 3 et 23 centimètres»

CALIFORNIE

29.10 Samedi dernier, la capitale de la Californie battait son record de jours sans pluie, le lendemain, Sacramento enregistrait un record historique de précipitations: ces variations extrêmes sont de plus en plus fréquentes dans l’Ouest américain et préfigurent ce que le changement climatique réserve au reste du pays.

 Les variations marquées ont toujours fait partie du climat californien mais le réchauffement climatique a accentué le phénomène. «On voit des saisons sèches très intenses qui s’accompagnent de risques d’incendies, de sécheresses et de vagues de chaleur, ponctuées par ces très, très fortes averses avec des coulées de boue, des glissements de terrain et des inondations», 

BENGLADESH

26.10 Les cyclones sont de plus en plus fréquents, selon les scientifiques. 

IRAN

26.10 Téhéran connaît la pire sécheresse depuis un demi-siècle à cause d’une chute de 97% des précipitations, a affirmé mardi un haut responsable de la compagnie régionale des eaux.

PERMAFROST

25.10 Nous sommes en Arctique, où le réchauffement climatique est trois fois plus rapide qu’ailleurs dans le monde. Les scientifiques ont prévenu: la fonte du permafrost est une «bombe à retardement» pour le climat.

RICHES

21.10 Les 10% les plus riches sont responsables de la moitié des émissions planétaires.

IRAK

18.10 Entre le réchauffement climatique, les sécheresses à répétition et des questions géopolitiques de partage des eaux des fleuves, notamment du Tigre et de l’Euphrate, avec les voisins turcs et syriens, le dossier de l’eau est ultra-stratégique pour l’Irak.

BRESIL

8.10  On ne peut pas dissocier ce phénomène du changement climatique, avec des températures plus élevées qui provoquent des événements extrêmes», le Brésil vivant sa pire sécheresse en 91 ans.

MER ROUGE

8.10 En Égypte, les coraux de la mer Rouge se meurent La hausse des températures entraîne la disparition des coraux. Sans eux, la vie marine et les habitants des côtes sont menacés.

NUAGES

6.10 La plus forte diminution de la couverture nuageuse – qui entraîne une absorption des rayonnements lumineux du Soleil par la mer et la surface de la Terre, donc une augmentation de sa température – a été observée sur les côtes occidentales de l’Amérique du Nord et du Sud.

CORAUX

5.10 Quelque 14% des coraux ont disparu dans le monde entre 2009 et 2018, en raison du changement climatique, de la surpêche ou des pollutions, selon un rapport publié mardi et réalisé par le Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens (GCRMN). «Le changement climatique est la plus grande menace qui pèse sur les récifs mondiaux, et nous devons tous faire notre part en limitant au plus vite les émissions mondiales de gaz à effet de serre»

2,7 DEGRÉS

23.9  L’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique, signé lors de la COP21, appelait à limiter le réchauffement planétaire à moins de 2°C au-dessus du niveau pré-industriel, et dans l’idéal à 1,5°C. Mais sur la base des engagements actuels des États membres de l’accord, «le monde est sur le chemin catastrophique de 2,7°C»

INSECTES

7.9 Le premier rapport détaillé sur les insectes en Suisse livre ses conclusions: leur situation est jugée préoccupante. Problème principal: la diversité des populations et leur taille ont diminué.

SANTÉ

6.9 La santé est déjà altérée par l’augmentation de la température mondiale et la destruction de la nature . Un réchauffement à +1,5°C --seuil qui pourrait être atteint autour de 2030 selon le rapport des experts du Giec publié début août--, et la perte continue de biodiversité «risquent d’entraîner des dommages catastrophiques et irréversibles pour la santé»

GULF STREAM

2.9 Une étude publiée jeudi a montré un lien entre les changements provoqués par le réchauf-fement climatique dans l’Arctique et des vagues de froid hivernal dans l’hémisphère Nord.

CONGO

2.9 Si le moratoire sur l’exploitation forestière est levé, les entreprises pourraient posséder 70 millions d’hectares. Une menace pour de nombreux peuples autochtones et des animaux. Parmi ces zones susceptibles d’être cédées aux forestiers, «il y aurait plus d’un million d’hectares dans des tourbières», dont l’exploitation pourrait, selon elles, libérer une quantité de dioxyde de carbone estimée à plus de 10 milliards de tonnes.

CATASTROPHES

1.9 Selon l’ONU, les catastrophes liées au changement climatique ont connu une importante progression depuis 50 ans. Les dégâts ne cessent d’augmenter.

ARBRES

1.9 Environ un tiers des espèces d’arbres à travers le monde sont menacées d’extinction, selon un rapport publié mercredi, qui avertit que le changement climatique pourrait mettre à mal des écosystèmes forestiers entiers.

OURAL

25.8 Après la Sibérie, la région de l’Oural est aussi touchée par d’importants incendies.

GROENLAND

21.8 Pour la première fois, les précipitations tombées le week-end dernier au sommet du Groenland ont pris la forme de pluie et non de neige. C’est exceptionnel et plutôt inquiétant.

SYRIE

13.8 En Syrie, les températures atteignent 40 à 45 degrés depuis trois mois. Et ce pays ravagé par dix ans de guerre n’a plus les infrastructures pour faire face à la chaleur et aux souffrances de la population. "si la température continue d’augmenter comme ça, un jour, on devra partir d’ici et émigrer en Turquie ou en Europe". D’après les Nations unies, le changement climatique devrait pousser des milliers de Syriens à l’exil d’ici trente ans. 

TURQUIE

11.8 Les régions situées dans le nord et le nord-est de la Turquie sont régulièrement touchées par des inondations meurtrières. Nombre de scientifiques établissent un lien entre le réchauffement climatique causé par l’activité humaine et la survenue de plus en plus fréquente d’épisodes météorologiques extrêmes de ce type.

La Turquie a été frappée ces derniers mois par plusieurs catastrophes naturelles que les experts imputent directement ou indirectement au réchauffement climatique, dont des épisodes de forte sécheresse et de violents feux de forêt entre fin juillet et début août.

MONT BLANC

11.8 Auparavant, le glacier de Planpincieux, plus épais et moins fracturé, était dans une position plus stable sur la roche, mais, en raison de la hausse des températures causée par le changement climatique, il «s’est déplacé sur une surface lisse le rendant plus instable».

TUNISIE

10.8 Une vague de chaleur s’est abattue sur la Tunisie où des records de température ont été enregistrés 

GIEC

9.8 «Ce rapport est dévastateur pour les pays les plus vulnérables au changement climatique comme les Maldives, parce qu’il confirme que nous sommes au bord de l’'extinction», 

GULF STREAM

6.8 Des scientifiques s’inquiètent des signes avant-coureurs qu’ils ont identifiés et préviennent qu’un effondrement du courant aurait des conséquences dévastatrices sur le monde entier. <<Cela perturberait gravement les pluies dont dépendent des milliards de personnes pour se nourrir en Inde, en Amérique du Sud et en Afrique de l'Ouest. Cela augmenterait le nombre de tempêtes et ferait baisser les températures en Europe. Le niveau de la mer au large de l’est de l’Amérique du Nord monterait. Et enfin, cela mettrait également en danger la forêt amazonienne et les calottes glaciaires de l'Antarctique.

SIBÉRIE

5.8 Car les feux rejettent de larges quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et détruisent les arbres qui pourraient l’absorber. Autant de carburant pour le changement climatique. A terme, cela pourrait conduire à une fonte accélérée du permafrost (ou pergélisol), qui renferme lui-même deux fois plus de gaz à effet de serre que l’atmosphère. Une bombe à retardement. «Ce serait dangereux pour le monde entier»

BRESIL

2.8 Le Brésil ne va pas atteindre son objectif de réduire de 10% la déforestation en Amazonie sur la période de référence août 2020-juillet 2021 «Le pire est à venir. Non seulement les prochains mois seront très secs en Amazonie, mais les agences de contrôle environnemental du gouvernement ont été affaiblies»

GRÈCE

2.8 La Grèce a déjà connu un épisode caniculaire au début de l’été. Entre la fin juin et début juillet, les températures avaient atteint 44 degrés pendant onze jours. Selon les données de l’Observatoire national d’Athènes, il s’agissait de la 5e plus longue canicule survenue en Grèce en 40 ans. «Ces phénomènes climatiques sont de plus en plus fréquents», note le directeur des recherches en météorologie à l’Observatoire. «Au-delà des canicules, le plus inquiétant c’est que la moyenne des températures augmente considérablement été après été. 

GROENLAND

31.7 Une vague de chaleur au Groenland, avec des températures plus de dix degrés supérieures aux normales saisonnières, a provoqué cette semaine un épisode de fonte «massive» de la calotte glaciaire groenlandaise. Depuis mercredi, la calotte glaciaire qui recouvre le vaste territoire arctique a fondu d’environ 8 milliards de tonnes chaque jour, soit le double du rythme moyen lors de la période estivale

GRECE

31.7 Asséchées par la chaleur, les forêts grecques sont victimes chaque été d’incendies, alimentés par des vents forts. 

ESPAGNE

30.7 À terme, la sécheresse, qui pourrait s’aggraver en Espagne en raison du changement climatique, pourrait aussi mettre en péril la qualité de l’eau dans le pays. Car si la quantité d’eau diminue et que celle de produits nocifs ne baisse pas, la proportion de ceux-ci augmente.

SIBÉRIE

30.7 Les grands feux de forêt sont un phénomène habituel en Sibérie, mais depuis trois ans, les flammes frappent avec une violence inouïe la Iakoutie. Face aux difficultés rencontrées par les pompiers, des centaines de bénévoles participent aux efforts pour combattre ces incendies liés, selon des experts, au changement climatique.

LIBAN SYRIE

30.7 Chaque année, avec la saison estivale et les grosses chaleurs exacerbées par le réchauffement climatique, le Liban et la Syrie voisine sont en proie à des incendies de plus en plus récurrents. 

ROYAUME UNI

29.7 Le Royaume-Uni risque de connaître des températures estivales dépassant les 40 °C même si le réchauffement climatique de la planète reste limité à 1,5 °C.

TOURISME SPATIAL

26.7 A l’heure du changement climatique, ça n’est clairement pas le moment de lancer une activité qui va accroître certaines émissions.

CO2

26.7 Les émissions mondiales de CO2, source première du réchauffement, devraient atteindre un niveau jamais vu d’ici 2023 et continuer à croître par la suite, au vu de la trop faible part que les plans de relance liés au Covid consacrent aux énergies propres

INDE

25.7 Fonte des glaciers, chaleur toujours plus intense, mousson toujours plus violente, l’ouest du pays subit de plein fouet les conséquences du réchauffement.

MADAGASCAR

25.7 Après des années consécutives de sécheresse, les récoltes s’annoncent très faibles, avec une chute de la production d’environ 70% par rapport à la moyenne des cinq dernières années

AMAZONIE

15.7 En raison du changement climatique et de la déforestation, une grande partie du bassin de l’Amazonie émet désormais du CO2 au lieu d’en absorber,

CHARBON

15.7 La demande mondiale d’électricité croît plus vite que le déploiement des énergies renouvelables, amplifiant le recours aux énergies fossiles, et d’abord au charbon, premières sources du réchauffement planétaire

INCENDIES OUEST USA

13.7 Cet épisode en juin aurait été «presque impossible» sans le réchauffement climatique causé par les humains, avaient conclu des experts, estimant que le changement climatique avait rendu cet événement au minimum 150 fois plus susceptible de se produire.

PLANÈTE

12.7 Cette vague de chaleur inédite (Maroc) intervient tandis que plusieurs pays comme l’Espagne, le Canada ou les États-Unis font face à une hausse des températures à des niveaux extrêmes. Selon les scientifiques, les canicules sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète et ces vagues de chaleur sont appelées à encore se multiplier, s’allonger et s’intensifier.

MAROC

12.7 Le Maroc a enregistré des «records absolus» de températures ce week-end lors d’une vague de chaleur «exceptionnelle», le mercure frôlant les 50 °C et dépassant par endroits la normale mensuelle de 5 à 12 degrés, 

COLORADO

11.7  << C’est l’accumulation des années sèches qui rend cet épisode pire que les autres >> Car les hausses de température, dues au réchauffement climatique, aggravent les conséquences du manque de pluie et de neige,

ARCTIQUE

6.7  l’Arctique se réchauffe trois fois plus vite que la planète, une poussée du thermomètre plus rapide que ce que l’on croyait et qui est loin d’être terminée.

INDE

4.7 Des dizaines de millions d’Indiens suffoquaient vendredi sous des températures caniculaires, la capitale New Delhi enregistrant les températures les plus élevées depuis 2012

AMAZONIE

1.7 Les incendies en Amazonie brésilienne ont connu le mois de juin le plus dévastateur depuis 2007, ce qui laisse présager une nouvelle saison sèche dramatique pour la plus grande forêt tropicale de la planète, 

ANTARTIQUE

1.7 La péninsule antarctique est l’une des régions de la planète qui se réchauffe le plus rapidement - quasiment 3 degrés durant ces cinquante dernières années

AUSTRALIE

22.6 La Grande Barrière a déjà connu trois épisodes de blanchissement en cinq ans, alors que la moitié des coraux ont disparu depuis 1995, en raison de la hausse de la température de l’eau.

MEDITERRANÉE

7.6 La Méditerranée a connu en 30 ans un "effondrement" de sa biodiversité, une des plus importantes au monde, aujourd'hui gravement menacée

AMAZONIE

4.6 La déforestation a atteint, en mai, un niveau record pour ce mois en Amazonie brésilienne, avec une progression de 41% par rapport à mai 2020

MER TURQUIE

4.6 Une mousse visqueuse envahit le nord-ouest de la Turquie sous l’effet de la pollution et du réchauffement climatique. Les experts sont inquiets.

BANQUISE

4.6 la glace dans les principales régions côtières arctiques s’amincit à un rythme de 70 à 100% plus rapide que le consensus établi.

ISLANDE

1.6 Les glaciers islandais ont déjà perdu environ 750km2 de surface depuis le début des années 2000, sous l'effet du réchauffement climatique, selon une étude publiée lundi. Ils sont menacés de disparition complète d'ici 2200.

LA FAIM EN AFRIQUE

27.5 Un demi-milliard d’Africains menacés par la faim

«la sécurité alimentaire est menacée, la biodiversité et l’environnement régional sont endommagés sous l’action conjuguée et nocive des criquets, chenilles légionnaires d’automne, mouches des fruits, et des maladies du bananier et du manioc (…) se répandent dans toute l’Afrique de l’Ouest et du Centre, occasionnant de lourdes pertes pour les agriculteurs».

<< Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde.>> Matthieu 28:20

MIEUX VAUT UNE DÉCROISSANCE VOULUE MAINTENANT QUE FORCÉE BIENTÔT !